Micros carnets de rêves

Inspirée par la journaliste Charlotte Beradt et par la profusion de mes propres rêves, je collecte depuis plusieurs mois les rêves nocturnes, les miens, ceux des autres…

À partir de 1933 en Allemagne, Charlotte Beradt a recueilli de la bouche de personnes de divers milieux sociaux leurs rêves nocturnes. Elle était persuadée du contenu politique et sociologique de ces rêves glanés en pleine période d’effroi totalitaire et fasciste.. Elle avait imaginé à l’époque que l’histoire pourrait ultérieurement utiliser ces récits comme des témoignages destinés à instruire le procès du nazisme. 
De puis quelque temps, j’ai vu mes rêves se transformer, des peurs surgir, des injonctions à garder le cap, des batailles, des fuites, des émerveillements nouveaux… Je tente de fabriquer pour chacun des rêves que je récolte un écrin « Micro carnets de rêves » pour ne pas les laisser s’échapper qu’ils deviennent eux aussi témoins de notre époque. 
Au vu de la difficile période que nous traversons, j’avais envie de collecter les vôtres. 
J’invite celles et ceux qui ont envie de partager les voyages de leur inconscient à me les envoyer par mail à cette adresse: elodie.quenouillere@orange.fr
Je les mettrai en carnet et garderai secrète l’identité du rêveur.