BIOGRAPHIE

photo Elodie.jpg



Plusieurs années de danse, des études en Arts appliqués et Design d'espace, conduisent Elodie Quenouillère à la scénographie. Elle est diplômée de l'ENSATT en 2016. Depuis lors elle  collabore avec Catherine Anne, le Théatre Dromesko, le souffleur de verre, compagny Amare, A l'envers, cie du subterfuge, les obstinés, cie les emplumées. Artiste plurielle, animée dans son travail par le jeu de la perception sensorielle proposé au spectateur, elle poursuit ses expérimentations en entremêlant les arts plastiques, la musique, le cinéma, le corps, le clown... En 2019, elle co-crée le collectif Liaisons Covalentes.

 

C’est le visage gonflé et les muscles affaiblis que Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko sortent de leur capsule... Soyouz quelque part dans les steppes du Kazakhstan.

La rencontre entre le corps et l'espace n'est pas sans risque

 1 – Le corps s'étire et gagne en centimètre

2 – Perte de 2 % par mois de masse osseuse

3 – La perception du goût varie en situation de faible gravité

4 - Les mouvements osseux dus à la faible gravité entraineraient une pression sur l’œil et notamment sur le nerf optique.

5 - Sudations, vertiges, nausées, léthargie, les symptômes sont nombreux. Mais c’est surtout la perte d’équilibre qui affecte le plus souvent

6 - Cette exposition affecte le système immunitaire .

7 - Les fluides corporels (eau et sang notamment) diminuent et se réorganisent dans le corps..