Déambule

Déambule

Festival Mettre en Scène, Novembre 2012

Campement Dromesko, Saint Jacques de la Lande.

 

Compagnie Les Emplumées

Victoria Donnet, Fanny Gonin, Estelle Eon, Elodie Quenouillere

 

 

Choisir une entrée, la porte, le son du carillon, l’épaisseur du paillasson

Rencontrer son visage derrière une portes, un oeil qui espionne, une langue qui sonne

Contourner l’évidence, le parasol

Avancer toujours sous le temps suspendu

Se perdre en jouir

Ouvrir ses certitudes

Traverser son histoire, les murs

Transgresser les règles du jeu

 

 

Une porte se ferme, une autre s’ouvre sur un corridor interminable, au bout… un canard en plastique, un vélo, un trousseau de clés. Amoncellement de souvenirs balayés par la tempête au fond du couloir de la mémoire.

Plus loin, désert obscur, un fauteuil fatigué vous invite à regarder des courts instants de vie, une enfant qui court, un œil qui se ferme…

Plus loin encore, on distingue une silhouette, puis des corps de plâtre qui se débattent, prisonnier, ils deviennent les murs qui nous protègent, de quoi?

 

Entre-sort plastique, graphique, sonore, sensoriel.

 

Le déambule est le premier labyrinthe du triptyque « Déambule, Purgatorium, Scoptarium »